10/2022

Musique médievale au Festival de Royaumont

Depuis plusieurs années, la Fondation Etrillard apporte son soutien à la Fondation Royaumont, qui vise à donner un nouveau rayonnement aux musiques médiévales. Consacré à la musique et à la danse, le Festival de Royaumont est un moment unique pour faire (re)découvrir des œuvres d’hier et aujourd’hui. Deux rendez-vous au programme dans le cadre de ce soutien : l'ensemble ApotropaïK, un jeune quatuor qui ouvre les portes de l’imaginaire médiéval avec “Bella Donna”, et l’ensemble Organum de Marcel Pérès, qui interprètera La Messe de Guillaume de Machault.

Apotropaïk renouvelle l’approche des répertoires médiévaux, en mêlant subtilement les timbres d’instruments anciens. De leur travail est né l'hommage à la « Bella Donna » : la femme idéalisée, celle dont rêvent les pratiquants de l’amour courtois. L’ambiguïté de la figure féminine est au cœur du programme, qui conjugue chants de troubadours, odes enflammées à la Vierge et réminiscences de récits antiques. La juxtaposition de cette quinzaine de pièces révèle la profonde imbrication des mythes anciens et contemporains qui circulaient en Europe du XIIe au début du XVe siècle.

Pour fêter son 40ème anniversaire, l’ensemble Organum de Marcel Pérès revient sur ce qui a été au cœur de ses seize années au Festival de Royaumont : la Messe de Guillaume de Machault, un chef d’œuvre dont il a totalement renouvelé l’interprétation.