11/2022

Le pianiste Kévin Chen lauréat du Concours International de Genève et du prix spécial de la Fondation Etrillard

Kevin Chen vit et étudie à Calgary, au Canada, où il suit l'enseignement de Marilyn Engle. Malgré son jeune âge, il s'est déjà fait remarquer dans de nombreuses et célèbres compétitions internationales et a remporté notamment le 1er Premier Prix au Concours Liszt de Budapest, le 1er Prix au Concours Mozart de Lugano (section junior) et le 1er Prix au Concours Hilton Head de Washington. Il s'est déjà produit avec les orchestres symphoniques de Calgary, de Edmonton ou de Minneapolis parmi d'autres. Kevin Chen est aussi un compositeur assidu, qui compte près de 100 oeuvres à son actif, dont des symphonies et un concerto pour piano. En 2013, il a écrit la River Rhapsody en hommage aux victimes des inondations de High River.

 

Un spectacle alliant Musique, nature et danse.

Son projet personnel vise à faire le lien entre la musique, la nature et la danse. Il se concrétise à travers une programmation musicale, en deux parties, qu'il a lui-même imaginée pour un concert : toutes les pièces du programme font référence à la nature, particulièrement à l'eau sous toutes ses formes et états (pluie, rivière, orage, neige, etc.), sauf le dernier morceau qui évoque le feu (vers la flamme). Les deux parties sont introduites par des compositions de Kevin et font le lien avec d'autres pièces composées par les plus grands musiciens de l'histoire de la musique (Beethoven , Debussy, Liszt, Chopin) ayant traité la thématique de la nature. Les danseurs viennent illustrer la deuxième partie et apportent une dimension humaine et physique au spectacle. L'évocation de la nature est présentée aussi en référence à la crise climatique : la nature est un joyau qu'on doit préserver.