Concours Commande - Âmes d’Œuvres

Concours Commande - Âmes d’Œuvres

La Fondation Etrillard lance le concours Âmes d’Œuvres.

L’objectif de ce concours inédit est de valoriser la créativité, l’innovation et le savoir-faire des artisans, tout en encourageant l’interdisciplinarité.

Pour participer à cette nouvelle distinction, les candidats devront s’inspirer de l’une des pièces phares de la collection de la Fondation et la réinterpréter en imaginant une œuvre originale, selon des critères préétablis. Pour cette première édition 2023-24, la pièce choisie est l’exceptionnelle Bergère du debotté. 

Le lauréat réalisera ensuite sa création, qui sera exposée et intégrera la collection de la Fondation Etrillard.
 

Dossier sur l'œuvre :

Un dossier complet comprenant une notice et des photos de la Bergère du débotté pourra être remis sur demande via le formulaire de contact du site Internet de la Fondation. Le candidat s'engage à garder ces documents confidentiels.

Les candidats qui en feront la demande via le formulaire de contact pourront voir la Bergère à l’automne 2023 (lieu et modalités communiqués ultérieurement).

Collection Fondation Etrillard © Christophe Fouin

 

 

 

Le réglement en bref

 

Peut poser sa candidature :

- Un professionnel des métiers d'art, au sens de l'arrêté français du 24 décembre 2015 ;
- Un groupe de deux à trois personnes, designers ou artisans, comportant au moins un professionnel des métiers d'art.

Le Lauréat remportera une dotation exceptionnelle de 40 000 CHF (quarante mille francs suisses) pour la réalisation de son œuvre, qui devra être à la fois unique et inédite.

Afin de respecter l'œuvre originale, les candidats devront inclure au moins deux éléments constitutifs de la Bergère parmi les catégories suivantes :

- Conserver soit la forme, soit la fonction
- Retenir soit la matière, soit le décor

L’agenda

10.05.2023

Ouverture des candidatures

06.01.2024

Clôture des candidatures

Janvier 2024

Pré-sélection de 5 lauréats

Le jury

Olivier Gabet

Olivier Gabet

Directeur du département des Objets d'art du musée du Louvre

Pierre-Alain le Cousin

Pierre-Alain Le Cousin

Artisan, conservateur-restaurateur de mobilier et d'objets patrimoniaux. Responsable de l'atelier de restauration de l'École Boulle.

Steven Leprizé

Steven Leprizé

Ébéniste, créateur et inventeur. Co-fondateur de l'atelier ARCA.

Sophie Mouquin

Sophie Mouquin

Docteur en histoire de l'art, maître de conférences des universités. Responsable de la collection de la Fondation Etrillard.

Chantal Prod'hom

Chantal Prod'hom

Historienne Art/Design et curatrice indépendante. Directrice du mudac de 2000 à 2022.

Entretien avec Miguel Pérez de Guzman - Délégué général de la Fondation Etrillard

 

Pour quelles raisons la Fondation Etrillard a-t-elle décidé de créer ce Concours Commande ?
Après le succès rencontré par le Prix du Patrimoine Paysager et Écologique, le Conseil de la Fondation Etrillard a souhaité créer une deuxième récompense. Le choix du domaine des métiers d’art est apparu rapidement comme une évidence : le soutien à la transmission des savoir-faire prend appui sur la collection de la Fondation. Le Concours Commande est né de cette idée.

Qu’est-ce qui différencie le concours Âmes d’Œuvres des autres concours dédiés au monde des métiers d’art ?
Nous avons pris le temps de faire un état des lieux d’un grand nombre de concours et prix existants dans différents domaines de la création contemporaine. Le fait que ce concours s’appuie directement sur les œuvres d’art d’une collection - que les candidats sont invités à réinterpréter - nous semble être un élément différenciant par rapport aux autres récompenses.

Parmi toutes les œuvres que compte la collection de la Fondation, pourquoi avoir porté votre choix sur la Bergère du débotté pour cette première édition du concours ?
Il nous a semblé qu’elle était parfaitement adaptée à l’esprit du concours : c’est une œuvre unique dans l’histoire du siège, et d’une qualité d’exécution exceptionnelle. Elle est donc à la fois très innovante, et parfaitement ancrée dans la tradition de l’artisanat français.

En quoi la réinterprétation d’une œuvre répond-elle au leitmotiv de la Fondation ?
La mission de la Fondation Etrillard est de mettre en lumière la pertinence de notre héritage culturel européen dans le monde contemporain. Nous tenons à encourager la redécouverte d’œuvres et la transmission des savoirs et connaissances parfois délaissés. Cette redécouverte passe aussi par la réinterprétation d’œuvres d’art sous un angle nouveau, faisant appel aux créateurs d’aujourd’hui. Il s’agit d’un dialogue particulièrement riche, car il ouvre à la transmission et à l’innovation.